L’ou com balla

//L’ou com balla

L’ou com balla

… D’une façon générale, l’Å“uf est ainsi le symbole du germe (en tant que principe) à partir duquel est né le monde. Il incarne le Tout contenu dans une simple coquille, la Création parfaitement conçue dans son intégralité dès l’origine. Il est le chaos où germent déjà les forces d’organisation qui ne demandent qu’à se manifester pour crééer un cosmos, il est un androgyne appelé à se différencier, il est le Un qui se divise en deux dans la naissance des jumeaux, bref il est la matrice fondamentale que résume la devise grecque de l’alchimie : Hen ta panta (« Un-toutes-les-choses »). Sujet aux transformations et à la métamorphose grâce à quoi le poussin s’échappe de sa coquille, il en devient aussi le symbole de la transmutation et de la renaissance. C’est ainsi que dans le christianisme, le Christ ressuscité de son tombeau est comparé au poussin qui sort de sa coquille; la couleur blanche de celle-ci symbolise la pureté et la perfection. …
Encyclopédie des symboles. Michel Cazenave

Ce jeudi 6 juin se célèbre la Fête-Dieu, appelée aussi Fête du Saint-Sacrement, en Espagne la fiesta del « Corpus Christi ». Durant plusieurs siècles cette fête a été l’une des plus importantes du calendrier catholique. Elle se célébre le jeudi suivant la Fête de la Sainte Trinité, premier dimanche après la Pentecôte. Lors de cette fête, c’est à l’Eucharistie que l’on rend hommage.
Cette année c’est ce dimanche 10 juin qu’aura lieu la traditionnelle procession qui se terminera devant la cathédrale ou sera célébré l’Eucharistie à 18 heures 30.
Cette fête religieuse s’accompagne en Catalogne de fêtes et traditions telle que la Patum à Berga, les rues sont recouvertes de tapis de fleurs à Sitges et à Barcelone, depuis 1637, plusieurs fontaines se trouvant dans des patios intérieurs (quatre d’entre elles se trouvent sur le parcours de notre visite du Quartier Gothique) sont habillées de fleurs et de cerises et sur le jet d’eau est posé un Å“uf évidé qui danse. Cette tradition est connue comme « l’ou com balla »(l’Å“uf comme il danse), son origine et sa signification sont incertaines et plurielles. Parfois interprétée comme l’exaltation de l’Eucharistie (l’Å“uf) au dessus du calice (la vasque fleurie), parfois comme la représentation de la plénitude du printemps, son avènement, la fécondité, la renaissance; certaines sources donnent cependant une explication plus « triviale » : ce serait à l’origine un divertissement créé par les nobles de la rue Montcada pour tuer le temps en attendant le passage de la procession.
Jeudi 6 juin de 11 heures à 20 heures L’Ateneu Barcelonès (Canuda, 6 – 08002 Barcelona ) ouvre les portes de son jardin romantique aux visiteurs pour qu’ils puissent venir librement admirer l’ou com balla de sa fontaine.

www.visitesguideesbarcelone.com

By | 2012-08-05T05:42:08+00:00 juin 6th, 2012|Tradition|0 Comments